Le Portail pour vous informer sur la Bourse

 

Vous vous êtes enfin décider à investir en bourse, alors voici tout ce que vous devez savoir avant de faire votre premier achat d’actions.

Première chose à savoir : la bourse n’est pas un moyen de gagner de l’argent.  Et oui, tout ce qui vous disent que l’on peut vivre de la bourse ou que l’argent y est facile à gagner vous mentent. Mais entre nous, vous vous en doutiez un peu, non ?

Investir en bourse comme particulier permet de s’informer, de s’intéresser à l’économie et dans un second temps, de bénéficier des bénéfices des entreprises pour tirer un rendement de son placement.

Seconde chose, les produits dérivés qui vous permettent de prendre plus de risque ne doivent surtout pas être utilisé avant au moins 5 ans d’expérience en bourse. Et oui, je parle des options binaires, des CFD, des certificats, des warrants, des turbos, du forex ou tous  autres outils spéculatifs exotiques. Tout cela est à fuir si vous n’avez pas déjà l’expérience des actions, car vous prendrez de mauvaises habitudes qui vous suivront tout votre vie d’investisseur.

 

binck.fr

 

Le choix du type de compte :
Compte titres ou compte PEA, je dirais les deux, en sachant que l’on peut avoir qu’un seule compte PEA. Pour simplifier, sur le compte PEA vous serez taxé seulement sur les bénéfices à hauteur de 15,5% lors du retrait de l’argent (après 8 ans d’ancienneté), alors que sur le compte titres, vous paierez tous les ans sur les bénéfices un taux allant de 15,5% à 60% (si vos revenus totaux dépassent les 150 000 euros à l’année).

Le choix du courtier :
A l’heure d’internet, il faut choisir un courtier dédié à la bourse, les grandes  banques ayant encore des tarifs trop élevé pour faire des placements boursiers. Je vous propose le courtier Binck.fr, qui est un bon compromis entre tarifs et services.

Le choix des actions :
Diversifier est le maitre mot de l’investissement en bourse et pour cela, il faut avoir un capital suffisant. Sous les 5 000 euros, il ne faudra prendre aucun risque et acheter seulement des actions d’entreprises connues et solides, alors qu’au-dessus des 10 000 euros, vous pourrez prendre quelques risques mesurés  sur une partie de votre capital, en achetant des actions d’entreprises plus petites.

 

Retour au menu "Pour commencer"