Le Portail pour vous informer sur la Bourse

 

Comment réduire ses impôts avec la loi Pinel ?

La loi Pinel était censée disparaître en 2018. Mais il n'en fut rien, au plus grand bonheur des professionnels de l'immobilier et du bâtiment.

Ce dispositif a été prolongé jusqu'en 2021, avec quelques révisions néanmoins. L'occasion de faire le point sur cette loi et sur les opportunités de réduction d'impôts. Mais pour certaines zones, il va falloir faire vite.

pinel investissement

Rappels du dispositif

Investir en loi pinel est un levier très intéressant pour réduire ses impôts, entre 12 % et 21 % en cumulé. Comme toujours en matière fiscale, cela ne va pas sans condition ou contrepartie.

Principalement, il vous faudra acheter ou faire construire dans le neuf, et faire louer son bien pendant plusieurs années, entre 6 à 12 ans, sachant que plus la durée de mise en location et longue, et plus la réduction d’impôt sera substantielle.

À noter que le prix au mètre carré du bien acheté puis mis en location ne doit pas dépasser les 5 500 €. De plus le logement doit être conforme à la norme de réglementation thermique RT 2012.

 

binck.fr

 

La loi de finances 2018 et ses aménagements

La loi de finances 2018, définitivement adoptée le 21 décembre 2017 a bel et bien prolongé la loi Pinel jusqu'en décembre 2021.

Avec la prolongation du Prêt à Taux Zéro selon des modalités semblables, il s'agit pour le gouvernement de ne pas abandonner le secteur du bâtiment même si la reprise pointe le bout de son nez.

Cependant, la loi Pinel n'a pas été prolongée sur un périmètre identique. À présent, seules les zones considérées comme tendues (A, A1 et B1), c'est-à-dire fortement urbanisées, continueront d'être éligibles à la réduction d'impôt jusqu'en décembre 2021.

Il s'agit principalement des grandes agglomérations, dont la région parisienne, la Côte d'Azur et les DOM-TOM.

Astuce pour les retardataires

En théorie, les autres zones B2 et C sont sorties du dispositif depuis le 1er janvier 2018. Si vous souhaitiez investir dans ces zones, ce n'est donc plus possible, en théorie. Car dans la pratique, cela reste encore possible grâce à une petite astuce.

En effet, si vous réalisez l'achat d'un logement en zone B2 ou C avant la fin de l'année, et que le permis de construire de ce logement a été déposé avant le 31 décembre 2017, alors vous pourrez continuer de bénéficier du dispositif.

Par contre, il ne faut vraiment plus tarder. En cherchant donc un peu, vous pouvez encore bénéficier de la loi Pinel sur l'ensemble du territoire. Mais c'est la dernière année où cela est encore possible. Ne ratez pas le coche.